L'arrivée de Linné - le10/06/2014 - Le Réveil Horticole

Aller au contenu

Menu principal :

L'arrivée de Linné - le10/06/2014

Botanique et histoire > LE VOYAGE DES PLANTES
 

NDLR

Depuis Linné et la classification binomiale en 1753, toutes
les plantes sont identifiées par des noms latins
pour en définir les genre et espèce.
Le latin est resté la langue internationale des botanistes et
le jardinier amateur ne comprend pas toujours l'intérêt qui y est lié.
Le choix du latin, tout en dépassant la barrière des langues
à l'échelon mondial, a permit de définir
exactement et de manière universelle
chaque  spécimen.
 

 

Alain nous raconte ...

Nous avons beaucoup de chance d'avoir le latin
pour identifier nos plantes,
les noms latins offrent la seule carte d'identité
internationalement reconnue de toutes les espèces vivantes.
Le latin de jardin n'est pas celui de Virgile,
on utilise un latin botanique ou bien on a recours
à partir d'éléments latins mais aussi de racines grecques.

Carl Linneaeus, Charles Linné est né en Suède en 1707 et décéda en 1778.
Anobli en 1761, il porta dès lors le nom de Carl von Linné.  
Il avait tendance à vouloir tout classifier.
Il entreprit l'oeuvre considérable de classer l'ensemble du monde vivant par
embranchement, classe, ordre, famille, genre, espèce et sous-espèce.
En 1753 il fit paraître "Species Plantarium" où l'on trouve les descriptions
détaillées de plus de 6000 espèces de plantes du monde entier.
Il expliqua une nomenclature binomiale avec 'le genre et l'espèce'.
Le binôme est constitué de 2 mots latins. Les noms latins doivent être écrits
en Italique quelle que soit la langue du texte.
Le premier nom correspond au genre et est toujours écrit avec une majuscule,
le second nom correspond à l'espèce.
exemple : Acer campestre L.
le nom botanique sera suivi par une indication en abrégé du nom de l'auteur
qui a décrit la plante.
Dans le cas présent : L = Linné.
Pour d'autres par exemple : THUNB désigne Thunberg, VILM Vilmorin ...etc
Linné est le seul botaniste ayant le privilège d'être abrégé par une seule lettre.
La nomenclature binomiale de Linné est la seule utilisée
dans le monde entier depuis 250 ans.
Linné a groupé les plantes d'après le nombre d'étamines et de pistils
des fleurs avec encore des possibilités d'incorrection.

Antoine Laurent de Jussieu, suivant la théorie de Tourneford et Adanson, établit un système plus fiable fondé
sur les organes reproducteurs, c'est à dire les fleurs et les fruits.
Mais n'oublions pas que c'est Carl de Linné qui a fondé les bases du système moderne.
Cette classification n'est pas définitive car si un nouveau Linné s'avisait de réinventer
un système fondé sur l'ADN,
l'ensemble de nos connaissances serait à repenser complètement.

Alain Muset

4ème épisode, cliquez ici "L'origine des noms de plantes"          Retour page d'accueil

 
Retourner au contenu | Retourner au menu