Grenouilles & Cie - Le Réveil Horticole

Aller au contenu

Menu principal :

Grenouilles & Cie

Amis du jardinier

La grenouille est un amphibien qui passe facilement de l’eau à la terre tout au long de sa vie.
Par analogie et toutes civilisations confondues,
elle a été et est encore considérée comme un symbole de transition
et donc également de résurrection et de métamorphoses.
Elle est au bout de la chaîne et l'aboutissement d'un long processus de développement et d'évolution.
Elle devient dès lors le symbole de l'homme en perpétuelle mutation.
Dans nos jardins, la grenouille participe à l'écosystème du bassin.
Elle se nourrit de moustiques, de mouches et de nombreux insectes volants.
Son observation reste un plaisir pour les petits et les grands.   
NDLR

Présentation :
La grenouille fait partie de l'ordre des amphibiens (batraciens), animaux qui vivent dans l’eau à
l’état larvaire et sur terre quand ils sont adultes.
La classe des batraciens comporte 3 groupes : les Anoures, les Urodèles et les Cécilies.
La grenouille se situe dans le groupe des Anoures avec les crapauds et les rainettes.
Ce groupe se différencie des autres par la disparition de la queue à l’âge adulte.
Le terme "grenouille" englobe de nombreuses espèces dont la grenouille verte (rana esculenta)
que l'on peut observer au bord des nappes d'eau de nos régions, des bassins de nos jardins.
Sa taille atteint une longueur moyenne de 10 cm. Son corps est lisse, vert tacheté de noir et son
ventre est blanc crème. Dans l'eau, elle se déplace en nageant et sur terre en sautillant.
La grenouille subit de nombreuses transformations pour passer du stade d’œuf à celui de têtard,
puis au stade adulte.
Contrairement à une certaine croyance, le crapaud n’est pas le mâle et la grenouille la femelle,
il s’agit en fait d’espèces très différentes sur de nombreux points :
    - Au niveau de la peau :
         - celle des grenouilles est lisse, fine et humide
         - celle des crapauds est sèche et parsemée d'excroissances
         - celle des rainettes est gluante, légèrement humide et lisse.
    - Au niveau de l'habitat :
         - les grenouilles sont aquatiques et vivent toujours à proximité d’eau et peuvent aussi
           rester de longues périodes sous l’eau.
         - les crapauds sont terrestres, on les trouvera en prairies, dans les forêts et les jardins, ne
           recherchant l’eau qu’au moment de l’accouplement.
         - les rainettes sont arboricoles, on les trouvent la plupart du temps perchées dans un
           arbre.
    - Lors de la ponte :
         - les femelles des grenouilles déposent leurs œufs en petits tas, flottant sur l’eau.
         - Les femelles de crapauds pondent leurs œufs en de longs chapelets qui s’accrochent à la
           végétation immergée. Ces chapelets peuvent contenir plusieurs centaines d’œufs.
         - chez les rainettes, les femelles pondent leurs œufs soit directement dans l'eau soit dans
           une feuille pliée au dessus de l’eau. Au moment de leur éclosion, les têtards tomberont
           dans l’eau.
    - Au niveau des pattes :
         - les grenouilles ont de longues pattes musclées qui leurs servent d'appui pour plonger.
           Pour avancer, elles replient les pattes arrière en forme de Z, les détendent puis sautent.
         - les crapauds ont des pattes beaucoup plus courtes et bien moins musclées.
           Par conséquent, ils rampent et font juste de petits sauts.
         - les pattes des rainettes sont caractérisées par des disques adhésifs à l’extrémité des
           doigts qui leurs permettent de grimper aux arbres.
On rencontre suivant les espèces de nombreuses couleurs différentes.












Utilité au jardin :
Toutes ces espèces sont pour la plupart carnivores. elles mangent principalement des insectes et limitent ainsi le nombre d’insectes
nuisibles dans les jardins.
La grenouille quant à elle participe à l'écosystème du bassin. Elle se nourrit de moustiques, de mouches et de nombreux insectes
volants. Son observation reste un plaisir pour les petits et les grands.

Comment les attirer au jardin ?
La grenouille apprécie les cachettes : installez de grands végétaux en bord de berges et des plantes aquatiques flottantes dans le
bassin pour qu'elle puisse à la fois se cacher sous leurs feuillages et se reposer dessus. Sur le bord du bassin, installez des gros
galets et un petit tas de branches pour qu'elle puisse y hiverner. Semez une prairie fleurie à proximité du point d'eau pour attirer
les insectes dont elle se nourrit.
Les batraciens et leur migration :
Chaque année au mois de mars principalement chez nous, des milliers de batraciens entament leur migration printanière.
Destination: les mares et les étangs qui les ont vus naître afin de s’y reproduire à leur tour.
Malheureusement leur périple est semé d'embûches ! En cause la route.
Des opérations organisées par des bénévoles s'efforcent ainsi de les préserver en se plaçant aux niveaux de leurs chemins de
traverse et selon une technique éprouvée que nous vous conseillons d'adopter si vous aussi souhaitez donner quelques soirées
de votre temps pour cette cause.
Vous pourrez trouver en surfant sur le site :    
http://www.batraciens.be/   
   - de nombreux renseignements complémentaires sur les batraciens,
   - des conseils pour une démarche efficace et non-traumatisante  
   - mais aussi dans la rubrique 'RESULTATS'  les lieux de traverse pour chaque région.
En ce qui nous concerne, chaque année elles surgissent de nulle part plus nombreuses chaque année et
envahissent notre petit étang durant 8 à 10 jours,
un moment de retrouvailles, un vrai moment de bonheur.
Après cette effervescence, seules quelques-unes nous resteront et fidèlement veilleront sur notre bassin.                                                                                                                                 
Franz De Weerd
     
   

 
Retourner au contenu | Retourner au menu