2.-LES CORNUS D'EUROPE - Le Réveil Horticole

Aller au contenu

Menu principal :

2.-LES CORNUS D'EUROPE

Rubrique plantes > ARBRES & ARBUSTES
 

Le cornouiller mas et les abeilles

Voilà un arbre qui fleurit au sortir de l'hiver, avant même le forsythia.
Il arrive donc à point pour aider nos abeilles
tout en se garantissant la faveur des pollinisateurs.
Avec sa floraison abondante, il contribue surtout à la reprise du couvain.
Il est une ressource également pour les bourdons en les aidant
à constituer leurs colonies au début du printemps.


  Les Cornus - par Alain Muset
                Deuxième partie
Les cornus originaires d'Europe

 

Cornus alba, cornouiller blanc, cornouiller de Tatarie.
      Il nous vient de Russie, Manchourie, Sibérie jusqu'en Corée.
      Il devient très encombrant car il peut atteindre 3 mètres dans tous les sens.
      Les jeunes rameaux rougissent en hiver.
      Commun dans une grande partie de l'Europe, il préfère les sole calcaires, argileux
      et frais.  Il rejète des souches et drageonnes abondamment.
   
Les feuilles ont des ponites courtes, très molles avec 2 à 4 paires de nervures.
   
Les fleurs blanches apparaissent en mai-juin sous forme de corymbes.
      Vu son origine, il résiste très bien à des températures très basses mais supporte
      difficilement les grandes chaleurs.    
      L'on retrouve énormément de cultivars tels :
            Cornus alba argenteo-marginata, ..aurea, ..atrosanguinea, ..albovia-riegata
      Ce sont des cornus à feuillage panaché, le bord de la feuille est strié de blanc et
      de rose. Il est le plus souvent utilisé aux autres formes panachées car il reste
      toujours ordonné et pas échevelé.
  
Cornus alba gauchaultii : reconnaissable à son feuillage panaché de jaune vif et de
      rose. Sa taille est moyenne, 1m50 en tous sens. Il faut le planter à l'ombre car
      son feuillage, comme beaucoup de plantes panachées, ne tolère pas le soleil.
  
Cornus alba sibirica : Issu de diverses sélections, ce cultivar des années 50 détient
      la plus belle couleur rouge vif de tige.  Elle est à la base du plus grand nombre
      de clones. Les fruits sont les plus bleus du genre et cela dès la naissance jusqu'à
      la maturité.
 
Multiplication : pour le Cornus alba, elle s'effectue en hiver avec des boutures de
      bois sec ou mieux encore au début du printemps, avant le débourrage soit début
      mars. Il ne faut utiliser que les rameaux d'un an et les bouturer immédiatement
      car elles ne doivent pas sécher.


















.

Cornus mas
      Le cornus mâle est une espèce botanique qui adore les terrains calcaires.
      On le retrouve dans l'Europe du Caucase jusqu'en Asie.
   
Pourquoi le nom français de Cornus mâle ?
          Au stade juvénile les fleurs hermaphrodites ne présentent qu'une maturité
          mâle. Ensuite, au stade adulte, on retrouve les fleurs parfaitement
          hermaphrodites avec fleurs mâles et femelles.
      Très résistant aux températures basses, il a résisté au grand froid de l'époque du
      quaternaire.  Il peut vivre jusqu'à 300 ans.
      C'est d'abord un grand arbuste avant de se conduire en petit arbre.
   
Ses feuilles sont allongées avec 6 ou 7 paires de nervures.
      Il fleurit avant la foliaison en ombelles de couleur jaune clair.
   
Ses fleurs sans sépales, sont composées uniquement d'un bouquet d'étamines sur
      le bois de 2 ans. Son bois très dur, blanc rougeâtre homogène se polit très bien.
      Pour ses qualités, les romains l'utilisaient dans la confection de flèches et de
      javelots mais aussi des engrenages, des roues, des poulies et moyeux, toute la
      tournerie ainsi des manches d'outils.
      Il est le patrimoine national de l'Ukraine et surtout de l'ensemble des Balkans.
      Sa fructification est aléatoire suivant son exposition et les conditions climatiques.
      Sous la direction du Professeur Svitlana, le jardin botanique national de Kiev en
      Ukraine, a lancé un programme de recherches pour procéder à la création de
      variétés ayant une fructification stable avec des rendements réguliers et l'obtention
      de fruits de gros calibre.     
      Au terme d'une sélection rigoureuse, 17 variétés de Cornus mas hybrides furent
      retenues telles Cornus mas x NBS Kostia, ...Radost, ...Vlandimersky .......
   
Le fruit est une drupe de couleur rouge vif avec un pédoncule et un noyau.
      Pour les nouveaux hybrides, le pédoncule est plus long que celui de l'espèce type.
      Au début, assez acides, les fruits continuent à murir après leur chute et perdent leur
      acidité lorsqu'ils se sont ramolli.
   
Utilisation : on en fait de la gelée, de la marmelade, des confitures, du sirop de fruits
      à partir de cornouilles molles (juste avant un aspect fripé).
      Son goût légèrement acidulé s'accorde avec beaucoup d'aliments.
      La période de production dure de 10 à 150 ans. C'est un arbre qui n'a pas de
      maladie, n'a pas besoin de taille, d'entretien, ni de traitement pesticide.
      Un arbre de 25 à 40 ans peut produire de 80 à 100 kgs de fruits.
   
Multiplication : celle-ci s'effectue à partir de boutures, de marcottages ainsi que par
      greffage (celui-ci se fait en été avec toujours le placement de 2 écussons).

Cornus sanguinea - cornouiller femelle, bois puant, olivier de Normandie.
      Petit arbuste de l'Europe de la Baltique en passant par la Caspienne jusqu'en
      Corse, il est inexistant en montagne.
      C'est un arbrisseau, drageonnant et envahissant, avec des rameaux rouges
      violacés à la lumière et verts pâles à l'ombre.
   
Feuilles : Il possède un feuillage qui rougit à partir du mois d'août.
   
Les fleurs sont mellifères, les fruits sont noirs et toxiques.
      On le retrouve à l'état sauvage dans les haies, lisières de forêts et dans le taillis.
      On le plante pour la couleur de ses branches comme c'est le cas par exemple de
   
Cornus sanguinea 'Winter flamme' avec des tiges jaunes,
   
Cornus sanguinea 'Orange' et ses branches orange.
      (!! ne jamais oublier que pour toujours avoir des branches vivement colorées,
       il y a lieu de supprimer chaque année les branches à la base).
      Il existe encore :
   
Cornus sanguinea 'Magic flamme' avec des bois orage-jaune et dont l'extrémité
      est entièrement rouge,
   
Cornus sanguinea 'Midwinter fire' qui nous vient de Boskoop en Hollande en 1990,
        dont les branches changent de couleur deux fois par an (vert-jaune en été et
        jaune-orange lavé de rouge en hiver) et enfin de
   
Cornus sanguinea 'Winter beauty', c'est le cornus fluo car la couleur de son bois
        est à la fois rouge, orange et jaune et pratiquement fluorescent.




 


.



,

Cornus suecica - cornouiller de Suède
      Espèce botanique de l'Europe du Nord jusqu'au Cercle polaire.
      C'est le plus nordique des cornus et il est le proche cousin de Cornus canadensis.
      La hauteur de ses tiges n'excède pas 15 cm.
      Il pousse dans les tourbières et en bordure de marécages.
  
Fleur : en juin et juillet, du sommet des rameaux, on aperçoit une fleur blanche et
      unique constituée de 4 bractées blanches avec des fleurs sous forme de grappe
      centrale.
  
Fruit : les fleurs donnent naissance à des drupes rouges.
      Cette espèce ne se retrouve que dans son biotope frais et humide.

Alain Muset

 
 

Pour atteindre : 1ère partie (généralités, maladies ...)
                                  3ème partie (Cornus d'Amérique)
                                  4ème partie (Cornus d'Asie)
                                 

 
 

Bibliographie :

    Arbres et arbustes pour parcs et jardins -                      Van den Berk et les arbres
           par Jéléna de Belder & Xavier Missone
    Le grand livre des arbres par Hugh Johnson                   Les arbres - par Roger Philips
    Encyclopédie des jardins - Ed. Larousse                         Arbustes - par Didier Willery
    Encyclopédie du monde végétal - Ed. Quillet                   Arbustes - par Roger Philips
    Flore des arbres, arbustes & arbrisseaux - par Rol           Cornus - par André Gayraud
    La pépinière - par Krussman                                         Tout le jardin - Thallandier

 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu