LA CLEMATITE - 2ème partie - Le Réveil Horticole

Aller au contenu

Menu principal :

LA CLEMATITE - 2ème partie

Rubrique plantes > ARBRES & ARBUSTES




Le caractère vénéneux est commun à toutes les Renonculacées.
La clématite est aussi appelée "Herbe aux gueux".
Ce nom lui aurait été donné du fait que ses feuilles,
qui contiennent une substance irritante,
étaient utilisées par les mendiants pour faire apparaître
de fausses plaies sur la peau et attirer ainsi la pitié.


Deuxième partie : Multiplication - Bouturage - Greffage -
                  - Quelques espèces -



Multiplication
Semis, en plein air, dans un coffre ou une caissette, la germination a lieu au bout de 4 à 5
semaines environ.
Le semis des espèces à grandes fleurs n'intervient que dans la recherche de nouveautés, il se fera
à partir de mars.
Bouturage
Le bouturage s'effectue de mi-juin à mi-aoûtquand les pousses commenceront à se lignifier.
La bouture aura plus ou moins 20 cm de long comprenant deux noeuds.
Il faut enlever les feuilles de la base, tremper la bouture dans des hormones, pour ensuite les
repiquer soit séparément dans un pot, soit dans uns caissette à l'étouffée dans une atmosphère
confinée sous une cloche ou une vitre (dans ce cas, il est impératif de retourner la vitre chaque
jour afin d'éviter la condensation car celle-ci provoque le pourrissement).
Peuvent aussi être utilisées une feuille ou une bouteille en plastique. Cette méthode améliore
considérablement la reprise. Au bout de 4 à 6 semaines, tout est raciné.
Pour les boutures faites en caissette, c'est le moment de les mettre en pots.
Quatre semaines plus tard, on peut les laisser au sec et à l'air pour les durcir.
Il faut, dans un coffre en bois ou dans un coins de jardin, les enterrer complètement et les
protéger du gel. Au printemps suivant, on obtient de belles plantes à planter ou à offrir.
Une autre méthode existe : les rameaux sont coupés en fragments comportant deux feuilles et
un seul noeud. La coupe s'effectue de 3 à 4 cm en-dessous du noeud.
Au dessus de la paire d'yeux, on coupe à 1 cm. Le dessous de la bouture est fendu par une
légère entaille de 0,5 à 1 cm maximum et la bouture est trempée dans des hormones avant
d'être repiquée en caissette ou en pot à l'étouffée.
Pour ce genre de multiplication, le mélange utilisé doit être : 1/3 de tourbe et 2/3 de sable.
Après 5 à 6 semaines, l'enracinement est déjà très bon. L'endurcissement est le même que
pour les boutures à 2 noeuds. Les yeux doivent être à fleur de terre.
Greffage
C'est une multiplication destinée uniquement aux professionnels. Elle se fait sur Clematis vitalba
de semis. Le greffage s'effectue en fente ou en placage.





Quelques espèces
Clematis alpina :
Originaire des Alpes mais aussi des Carpathes, de Laponie, du nord de l'Asie et d'Amérique du nord. On la trouve entre 1000 et
2500 m d'altitude. Elle a des feuilles caduques avec 3 folioles dentées et de grandes fleurs d'un bleu violet.
C'est l'unique liane alpine. On la retrouve dans les éboulis, dans les clairières, mais toujours dans des expositions fraîches.
Clematis vitalba :
Clématite des bois, originaire de toute l'Europe et de l'Asie centrale. La floraison a lieu de juin à août avec des fleurs blanches.
Les tiges sont sarmenteuses et très longues, elles se lignifient avec le temps. Elle est parfois appelée viorne.
On utilise son bois en vannerie, très rustique, elle résiste à des températures de moins 25 degrés.
C'est la seule liane de notre flore. En poussant elle arrive à entraver la végétation de jeunes arbres et parfois à les déformer.
Il y a moyen de faire des cannes avec un aspect naturel de torsades.
Clematis viticella :
Originaire de l'Europe du nord jusqu'en Asie mineure. L'espèce type fleurit en clochettes bleu-mauve.
Il existe de nombreux cultiars allant du bleu au blanc en passant par les rouges. Elles sont extrêmement florifères.
Clematis cirrhosa :
Clématite à vrilles, originaire typique de Corse, dans la garigue. Elle a des fleurs blanches.
Clematis montana :
Originaire du centre de la Chine et de l'Himalaya. Sa floraison commence en mai durant un gros mois, sous forme d'un immense
nuage de fleurs blanches ou roses.
De croissance rapide, elle peut pousser de plusieurs mètres par an.                                                             Alain Muset

Pour atteindre :
                                 3ème partie: la taille (groupes 1, 2 et 3) - maladies et insectes

 
Retourner au contenu | Retourner au menu