L'ASPERULE ODORANTE - Le Réveil Horticole

Aller au contenu

Menu principal :

L'ASPERULE ODORANTE

Rubrique plantes > ARBRES & ARBUSTES
 
 

Un peu d’histoire…

D'après la légende, la Vierge Marie aurait glissé de l’aspérule odorante
dans la couche de la crèche pour parfumer le sommeil de Jésus.
A cette époque,
les femmes pendaient
des bouquets d’aspérule odorante séchée au-dessus des berceaux
pour protéger les nouveau-nés des esprits maléfiques et des sorcières.
Dans la pratique,

les sols étaient jonchés d’aspérule odorante pour les assainir.


 

Description
Noms latins : Galium odoratum, Asperula odorata
Noms vernaculaires : aspérule odorante, gaillet odorant, petit muguet,
          reine des bois, muguet des dames
Type : plante à fleurs, aromatique ou médicinale                Famille : Rubiacées
Hauteur : 20 à 25 cm                                                     Largeur : 30 à 40 cm
Feuilles : verticillées (réparties autour de la tiges en partant du même endroit),  
         portées par
des tiges quadrangulaires (comme celles des Lamiacées),
         de forme l
ancéolées et elliptiques, de 3 à 5 cm de long, groupées en verticilles
         
de 6 à 9 feuilles.
Floraison : d'avril à juillet (selon les régions)
Fleurs : petites fleurs blanches groupées en cymes ombelliformes de 2 à 5 cm de Ø



Plantation
Nécessite un sol léger, très humifère, frais à humide mais bien drainé pour l'hiver. Idéalement, l’aspérule odorante  doit être exposée dans un endroit mi-ombragé à ombragé.
Toutefois elle supporte le soleil non brûlant à condition que la terre reste fraîche.
La meilleure période de plantation est le printemps, surtout en région froide, mais on peut également l'effectuer au début de l’automne.
Prévoir de 6 à 9 godets au m² à espacer de 20 cm. Le sol doit être désherbé et enrichi avec un compost maison bien mûr, du terreau de feuilles, du fumier bien décomposé, surtout si votre terre est de nature argileuse.
Comme dans toute plantation, bien humidifier la plante en la trempant avec son godet dans un seau d’eau pendant une dizaine de minutes. Veiller à ce que le haut de la motte soit légèrement enfoncé par rapport au niveau du sol. Les racines ne doivent pas sécher.
Terminer par un arrosage copieux même s’il pleut.

Culture, entretien et récolte
Maintenir le sol frais le temps de la reprise surtout si l’été suivant la plantation est chaud et sec.
Pour le reste, l’entretien se limite à surveiller son expansion !
La période optimale pour récolter l’aspérule odorante se situe au tout début de la floraison, d’avril à mai selon le climat, car c’est le moment où ses parfums sont à leur apogée.
Au moyen d'un couteau bien aiguisé, tailler les fleurs et les feuilles à quelques centimètres du sol pour favoriser la repousse de l’aspérule après la taille.

Conservation
Une fois coupée, faites-la sécher en l’étalant sur du papier absorbant, dans un local sec et bien aéré. Elle ne doit surtout pas moisir, fermenter ou noircir car elle devient alors toxique. Après séchage, elle conserve ses propriétés aromatiques environ un an. Récoltez-la tous les printemps.


Maladies, nuisibles et parasites
Hormis la présence de quelques pucerons au printemps, contre lesquels il n’est pas nécessaire d’intervenir, l’aspérule odorante est parfaitement résistante aux maladies et aux parasites.

F. De Weerd

 
 

Vertus médicinales
Le vin de Mai (Maitrank) est de tradition dans le sud de la Belgique (Arlon)
Celui-ci est conçu à partir des principes actifs de l'aspérule odorante,
ces principes ainsi que les différentes utilisations de la plante
sont décrits dans notre page du "Jardin des simples".
Pour y accéder,   


 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu