Vandalisme à l'Arbre de la justice - Le Réveil Horticole

Aller au contenu

Menu principal :

Vandalisme à l'Arbre de la justice

Rubrique plantes > Reportages sites

un peu d'histoire ....     (d'après Wikipedia)
La carte du comte de Ferraris mentionne déjà un grand tilleul solitaire à cet endroit en 1777.
Cet arbre figure également sur certains plans de la même époque conservés aux Archives générales du Royaume.
Certains pensent que l'Arbre de la justice était un ancien pilori même si ceci n'a pu être établi par aucun document.
Dans son « Petit Guide de Court-Saint-Étienne et Environs », le comte Goblet d'Alviella indique cependant que cet arbre servit de pilori. L'auteur Paul Pilloy pose la question de savoir s'il faut rapprocher son origine de l'acquisition de la haute justice de Sart-Messire-Guillaume par le seigneur Antoine de Terremonde le 10 février 1559 ; la haute justice conférait le droit de rendre des sentences de mort.
Ce grand tilleul a été le témoin de nombreux événements historiques :
• le 21 octobre 1568, il a vu passer une troupe de deux mille Huguenots en route pour Wavre ;
• le 23 juillet 1667, il a assisté au «Combat d'Heuval» entre les habitants de Court-Saint-Étienne et les troupes de Louis XIV ;
• en 1815, il a vu défiler les Prussiens après la bataille de Ligny ;
• en 1914, enfin, un état-major allemand se fixa au château du Chenoy et y installa un champ d'aviation temporaire.
Il figure depuis 1914 sur les armoiries de Court-Saint-Étienne qui comptent quatre quartiers représentant respectivement le tumulus du plateau de "la Quenique", saint Étienne, l'Arbre de la justice, et enfin la roue, représentation des activités métallurgiques qui furent nombreuses à Court. L'Arbre de la justice, qui figure au troisième quartier, représente la période féodale.
Le tilleul plusieurs fois centenaire, qui avait alors une circonférence de 2,8 m à sa base, fut dynamité en 1940 par les troupes françaises qui estimaient qu'il pouvait servir de repère aux troupes ennemies : le 12 mai 1940, le 43e régiment français d'infanterie motorisée le mina et l'arracha de sa base.



Un nouveau tilleul, entouré de huit autres,
fut planté en 1957 par la famille Boël, en ce carrefour
baptisé «Square Baronne Pol Boël» depuis 1938.




Le 20 mai 2005, une stèle,
réalisée par Geneviève Vastrade, sculpteur de Tangissart,
a été posée sur le site par un comité du souvenir franco-belge
pour rendre hommage aux soldats français
morts en mai 1940 dans la région pour défendre la Dyle.




         - 26/02/2017 à 15:09 - L'Avenir -



Pour l’échevin du Patrimoine et des Travaux,
il s’agit «d’un acte de vandalisme crapuleux»
                              .
eda-

Vandalisme à Court-Saint-Étienne :
l’Arbre de la Justice tronçonné   

D'abord à la hache puis à la tronçonneuse, l’Arbre de la Justice a été victime d'un acte de vandalisme « crapuleux» durant cette nuit.
Dans la nuit de samedi à dimanche, un acte de vandalisme particulièrement choquant s’est déroulé au carrefour dit de l’Arbre de la Justice, sur les hauteurs de Sart-Messire-Guillaume (Court-Saint-Étienne). Le tilleul central, âgé de 70 ans, a tout simplement été tronçonné. «Les pompiers ont dégagé et sécurisé le carrefour entre 4 h et 6 h ce dimanche matin, a précisé Stéphane Ravet, échevin du Patrimoine et des Travaux, sur les réseaux sociaux. J’ai eu un contact avec l’un des pompiers présents sur place: il confirme que cela ne peut être qu’un acte de malveillance. Aucun indice flagrant sur les lieux, mais le ou les auteurs ont d’abord tenté de débiter l’arbre des deux côtés du tronc et puis sectionné à la tronçonneuse, d’une traite et de manière non-professionnelle. Nous sommes face à un acte de vandalisme crapuleux, qui choquera plus d’un habitant de la région.»
L’échevin continue en précisant que toutes les dispositions seront prises pour rendre le caractère historique du lieu-dit. «Mais un arbre met tellement de temps pour pousser, qu’il restera longtemps une grande blessure dans ce carrefour de l’Arbre de la Justice».



  

     Tilleul central avant et après tronçonnage

    Le nouvel arbre de la Justice déjà planté à Court-Saint-Etienne
           
                     Titre et photo de ' LA PROVINCE ' du 18/12/2017

Inauguration du nouvel arbre de la Justice à Court St Etienne
le 24 décembre 2017
C'est un nouveau " Tilia europaea Pallida ", tilleul d’Europe, de quinze ans d’âge
qui ornera dorénavant le Square Baronne Pol Boël à Sart-Messire-Guillaume.
La cérémonie a eut lieu en présence de l'Amicale du souvenir Franco-Belge et
d'une grande partie de la population de Court St Etienne.
Etaient présents, Monsieur Gilles Mahieu, Gouverneur du Brabant Wallon,
Michael Goblet d'Alviella, Bourgmestre, & les échevins et conseillers de la Commune,
Madame Christine Godechoul, directrice générale,
Monsieur Emmanuel Burton, Bourgmestre de Villers-la-Ville.
Un vin chaud a permis à toutes ces personnes d'affronter la nature en cette veille de Noël.
(Nous remercions vivement Jules Thibaut pour son reportage photos)

Franz De Weerd     

 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu