L'AIL - Le Réveil Horticole

Aller au contenu

Menu principal :

L'AIL

Rubrique plantes > ARBRES & ARBUSTES
 

L'ail, appelé aussi le roi des condiments,
est parmi les plantes qui ont véhiculé autant de légendes que de vérités.
Dans les Balkans, il n'est pas toujours prévisible de se promener la nuit
muni d'un crucifix pour se protéger des vampires.
Toutefois, d’après la légende, se frotter les poignets avec de l’ail serait
un autre moyen de faire fuir ces êtres assoiffés de sang.
Afin de protéger les brebis des morsures de serpent,
les carpates se frottaient les mains avec de l’ail lors de la tonte.
Les grecs eux, disent que l'ail aurait le pouvoir de retrouver les âmes perdues.
Plus à l'est, en Sibérie, c'est grâce à la forte odeur d'ail qu'ils dégagent,
que l'on peut repérer la présence de fantômes.
Les italiens utilisaient l'ail contre le mauvais oeil alors qu'en France,
l'ail était recommandé pour ses vertus aphrodisiaques.
Lors des joutes dans les civilisations anciennes,
beaucoup s'accordaient pour donner
à la consommation d'ail le pouvoir
d'apporter force et courage.


Vertus médicinales
Les égyptiens utilisaient l'ail pour donner force et endurance
aux travailleurs qui bâtissaient les pyramides.
Les lutteurs athéniens mâchaient de l'ail avant leurs combats
afin de se donner force et courage.
Utilisé en prévention de maladies, l'ail contient nombre de principes
actifs énumérés dans un paragraphe   
F.De Weerd



 


Allium sativum
(famille des liliacées)            
Variétés :
plus de 700 variétés différentes (selon la taille du bulbe, couleur ...)
Type : Plante aromatique et officinale   (vivace bulbeuse)        
Sol : Léger, pas trop pierreux (de pH neutre)    Hauteur : de 30 à 90 cm
Situation : Soleil et chaleur obligatoires.          Culture : comme une annuelle.
Tige florale : haute d'environ 1 mètre.            Feuilles : étroites  et longues.
Fleurs : (clochettes) blanches légèrement rosées sont groupées en ombelles.(?)
Bulbe : recouvert d’une fine membrane est divisé en plusieurs gousses (caïeux)
          (au nombre de 12 à 16) - Sa saveur augmente lorsqu'il est écrasé
Fertilisation : Apport nécessaire d'engrais pour bulbes riche en magnésium
                                             (en septembre)
Arrosage : uniquement durant les périodes de sécheresse prolongée.
Calendrier : repiquage - 1ère quinzaine de mai
                  
récolte - à partir de mi-juin, juillet et août
Conservation : Après nettoyage les bulbes sont rentrés dans un local frais,                     hors du gel et conservés plusieurs mois.
Plantation : Proximité favorable - chicorée, pissenlit, tomates, salades, fraisiers                    A éviter - artichaut, asperge, haricot, pomme de terre, chou, pois                           


Origine
L'ail, originaire d'Asie centrale, prolifère naturellement et s'étend jusqu'en Europe pour devenir l'un des végétaux les plus répandus.Il est utilisé depuis près de 5 000 ans pour parfumer les plats.
Remède apprécié par les peuples égyptiens et hébraïques plusieurs millénaires avant notre ère, l'ail était déjà connu pour ses propriétés fortifiantes et antibiotiques.
Culture
Le climat humide du nord n'est pas très favorable à la culture de l'ail et demande donc des soins appropriés.
L'ail se présente sous la forme d'un bulbe, appelé "tête", constitué de plusieurs petits bulbes, nommés 'caïeux'.
Seuls les caïeux situés sur le pourtour de la tête d'ail sont suffisamment forts et développés pour être plantés.
Ce sont ces caïeux qu'il faut planter : chacun donnera naissance à une nouvelle tête d'ail
Il suffit d'enfoncer légèrement le caïeux en terre, la partie plate vers le bas (celle qui était attachée à la base de la tête d'ail) et la pointe vers le haut.
Tracer au préalable des lignes parallèles et disposer les caieux en surface, tous les 15 cm.
Procéder comme pour les oignons, planter les caïeux de manière à ce que le sommet se trouve sous 1 ou 2 cm de terre.
Afin de bien mettre la gousse en contact avec la terre et faciliter la reprise, enfoncer légèrement l'ail du bout des doigts.
Au bout de quelques semaines, apparaissent de jolis plants d'ails, forts ressemblants à de jeunes plants de poireaux.

Soins et entretien
L'ail n'est pas exigeant en ce qui concerne la richesse du sol mais n'apprécie pas vraiment les terres argileuses, lourdes et humides.
Les plants risquent dans ce cas de pourrir avant la récolte. Rendre le sol meuble est donc primordial.

Récolte
Il est conseillé de nouer les tiges dès que le feuillage commence à jaunir.  Cela a pour conséquence d'arrêter le développement aérien de la plante et d'utiliser la sève au maximum pour le développement de la tête d'ail.
Conservation
Laisser les bulbes sécher dans un local sec durant quelques jours.
Ensuite, on peut soit couper les tiges et conserver les bulbes en caissette, soit les conserver afin de confectionner des tresses pour conserver les bulbes suspendus.

                                                                                                                                                       
Franz De Weerd

 

Vertus médicinales
Les égyptiens utilisaient l'ail pour donner force et endurance aux travailleurs qui bâtissaient les pyramides.
Les lutteurs athéniens mâchaient de l'ail avant leurs combats
afin de se donner force et courage.
Utilisé en prévention de maladies, l'ail contient nombre de principes
actifs énumérés dans un paragraphe   

 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu